La médiation à URDLA

  1. Les enjeux de la médiation à URDLA

 

      a. Introduction

 

La mise en œuvre et le développement des actions de transmission à URDLA s’appuient sur un plan de médiation adopté par l’association en 2015. Sa mission en direction des scolaires est soutenue par le travail d’un professeur relais, en partenariat avec la DAAC. En 3 ans, la fréquentation des actions de médiation élaborées par l’association a doublé.

2 150 personnes bénéficient chaque année d’un temps de médiation, parmi lesquelles 1 000 élèves, étudiants et enseignants.

Les objectifs définis placent la rencontre avec les artistes et les pratiques artistiques au cœur du projet de transmission artistique et culturelle de URDLA, que ce soit à l’occasion de 11 projets longs associant tous les ans URDLA, un plasticien et un établissement scolaire ou encore lors de week-ends de stages pratiques dédiés au public individuel.

Les savoir-faire et l’expertise de URDLA en la matière permettent d’accueillir les publics dans toute leur diversité et de co-construire pour chaque interlocuteur et chaque profil des propositions adaptées, de la découverte et l’initiation à l’approfondissement et la formation.

 

      b. Une dimension patrimoniale

 

Les portes d’entrée à URDLA sont multiples et les résonances de l’image imprimée ont, de tout temps, été sensibles dans divers espaces de la cité. Dès l’origine, elle fut un étendard pour se tenir ensemble ainsi que le rappelle Maurice Pianzola dans son ouvrage Peintres et vilains : les premières gravures de grands artistes de la Renaissance soutenaient une révolte aujourd’hui connue sous le nom de Guerre des Paysans.

Le premier objet de l’association est la sauvegarde d’un patrimoine matériel (presses et pierres centenaires) et immatériel. Les savoir-faire des techniciens-imprimeurs relèvent des métiers d’art. L’association accueille des publics nombreux et renouvelés chaque année à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, en partenariat avec le Ministère de la Culture et la Métropole de Lyon, et des Journées européennes des métiers d’art. Cette entrée patrimoniale ne se résume pas à un aspect technique et n’est pas envisagé comme un corpus figé mais comme un medium et est reliée, dans les statuts de l’association, au  soutien à la création contemporaine.

 

 

      c. Qui favorise la découverte de la création contemporaine

 

Chaque personne accueillie à URDLA est ainsi invitée à un parcours dont la première des médiations est le lieu, une ancienne usine du début du XXe siècle dont la verrière apporte en permanence une lumière singulière qui est un des écrins à l’activité artistique. URDLA est depuis l’origine le lieu des artistes et c’est bien le seuil d’un centre d’art que franchit chaque visiteur.  Des ateliers aux salles d’exposition, de l’exposition à la découverte des ateliers, chacun est invité à cheminer entre une histoire, qui tire son origine de la fin du Moyen-Âge, et la création contemporaine dans ses formes les plus expérimentales et exigeantes.

Le travail de médiation permet d’accompagner chacun dans ce parcours et que tous se saisissent de la création contemporaine, du néophyte à l’amateur, du futur artiste au collectionneur. Le postulat est que la pratique des techniques permet d’éclairer le regard de chacun et de mesurer plus justement la dimension esthétique des œuvres éditées par URDLA.

Les artistes associés aux temps de médiation figurent au catalogue de URDLA, ont une pratique professionnelle et manifestent désir et compétences en matière de transmission.

 

 

      d. Interroger notre rapport à l’image

 

L’enjeu, auprès notamment des jeunes publics, est de créer un questionnement du rapport que l’on entretient avec les images, qui saturent notre quotidien d’immédiateté et de virtualité. Chacun est invité à découvrir une approche manuelle, dans une temporalité tangible, et à retrouver un rapport sensible à l’image, à l’occasion de processus d’élaboration, soutenus et accompagnés.

Régulièrement les projets longs de médiation font l’objet d’accrochages et de vernissages, que ce soit à URDLA ou dans les établissements associés ; c’est ainsi un cycle complet qui est proposé qui comprend les trois piliers de l’éducation artistique et culturelle définis par les Ministère de la culture et de l’éducation nationale et de la jeunesse – l’apport de connaissances, une rencontre directe et sensible avec les œuvres et les artistes, l’initiation à la pratique artistique – ainsi qu’un temps de monstration et de valorisation.

Les thèmes possiblement à l’œuvre lors des actions de médiation élaborées par URDLA sont multiples, en voici quelques exemples : texte et image, cartographie, « trames », « matière(s) », « reproduction(s) », « la ville graphique », paysages utopiques, rêvés, paysages-manifestes, paysages-fictions, empreintes, « archéologie du futur », … et mettent en jeu médium, géographie, corps, littérature, écriture, histoire de l’art, architecture…

 

  1. Les dispositifs

 

Les actions de médiation proposées à URDLA se déroulent in situ mais sont pour certaines transposables hors-les-murs.

Les dispositifs proposés et modulables sont :

  • visites
  • ateliers de pratiques
  • rencontres avec les artistes
  • projets longs avec artistes associés
  • stages pratiques
  • masterclasses et workshops
  • formation
  • team building

 

  1. Les publics accueillis

 

URDLA est un lieu ouvert à tous, que ce soit pour une visite libre ou un temps de médiation.

 

      a. publics scolaires et enseignants

 

Structure ressource et partenaire en matière d’éducation artistique et culturelle, URDLA accueille les élèves et les étudiants, de la maternelle à l’enseignement supérieur et assure des formations à destination des enseignants. Elle est soutenue dans cette mission par un professeur relais et la Délégation académique des arts et de la culture de Lyon, la Région Auvergne-Rhône-Alpes – URDLA est partenaire du Pass Région, la Ville de Villeurbanne et la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes. Différents dispositifs sont proposés, d’une visite ponctuelle à un projet de plusieurs mois associant un artiste.

 

               a1. Les dispositifs à destination des élèves et des étudiants

 

                  i.  La visite complète

La visite complète permet de comprendre les techniques de l’estampe pratiquées à URDLA – taille d’épargne, taille-douce, lithographie et typographie – à partir d’exemples de matrices et d’œuvres éditées par URDLA. Diverses manipulations sont proposées. Elle se poursuit par la découverte des ateliers et la visite de l’exposition en cours. Une pratique de dessin d’observation, dans l’atelier ou dans l’exposition, permet à chaque élève de s’approprier de manière active ce temps de médiation et d’en conserver une trace.

Durée : 1 h 30 – Tarifs : 90.- € jusqu’à 20 élèves / 130.- € jusqu’à 40 élèves.

 

                  ii. Les ateliers de pratiques artistiques

URDLA propose différents ateliers de pratiques artistiques permettant de s’emparer des techniques de l’estampe en relation avec l’art contemporain. L’association d’un artiste à ces ateliers est fortement encouragée.

 

Exemples :

  • atelier de linogravure : à partir de dessins réalisés en classe, gravure d’une matrice de linoléum de format A6, encrage et tirage sur presse à épreuve.
  • atelier de taille-douce : à partir de dessins réalisés en classe ou de photographies, gravure d’une matrice de rhénalon de format A5 à la pointe sèche, encrage, essuyage et tirage.

 

Tarifs indicatifs :

230.- € pour un atelier de 2 heures animé par un médiateur de URDLA et un artiste

110.- € pour un atelier de 2 heures animé par un médiateur de URDLA

Les ateliers sont limités à un groupe de 15 élèves ; ils peuvent être couplés à la visite complète afin d’accueillir dans le même temps l’ensemble de la classe.

Devis sur demande.

 

                  iii. Les projets d’éducation artistique et culturelle avec artiste associé

Avec le soutien de la DAAC (Délégation académique aux arts et à la culture) et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, URDLA est une structure culturelle ressource et partenaire des projets d’éducation artistique et culturelle, associant un établissement scolaire, un artiste et le centre d’art.

Des temps de concertation tripartite permettent la co-construction du projet et l’accompagnement du professeur dans l’élaboration du dossier.

L’artiste intervient entre 8 et 20 heures auprès des élèves ; les séances ont lieu à URDLA et en classe.

 

Tarifs sur devis, en fonction des projets définis.

 

                  iiii. Workshops et masterclasses

En partenariat avec les écoles d’art et l’enseignement supérieur, URDLA met en œuvre des masterclasses à destination des étudiants, dédiées à la pratique de l’estampe, avec l’accompagnement technique de URDLA et sous la direction artistique d’un plasticien.

À ce titre, elle est partenaire de la CPES-CAAP du Lycée Lumière de Lyon (classe préparatoire aux études supérieures, classe d’approfondissement arts plastiques).

Elle est également un lieu ressource pour la mise en place de workshops.

URDLA a ainsi accueilli l’École nationale supérieure d’Art de Bourges, l’École supérieure d’art et de design de Saint-Étienne, l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon…

Tarifs sur devis, en fonction du projet défini.

 

               a2. Les dispositifs à destination des enseignants

La chargée de médiation de URDLA se tient à disposition des enseignants pour les accompagner dans l’élaboration de projets artistiques et culturels. Franck Belpois, professeur relais, l’accompagne dans cette mission en concevant notamment les dossiers pédagogiques et en contribuant à l’élaboration de formations inscrites au Plan académique. Il est chargé de faire le lien entre l’Éducation Nationale et URDLA.

 

                   i. Visites enseignants

Des visites gratuites, dédiées aux enseignants, sont proposées à l’occasion de chaque nouvelle exposition, soit trois à quatre fois dans l’année, le mercredi de 14 h 30 à 15 h 30.

 

                   ii. Formations enseignants inscrites au plan académique de formation

En partenariat avec la DAAC et avec le soutien de son professeur relais, URDLA élabore et conduit chaque année des sessions de formation théorique et pratique destinées aux professeurs des collèges et lycées, inscrites au Plan Académique de Formation. Les 2 et 3 avril 2020, URDLA propose la formation « La ville matrice. Images plastiques, cinématographiques et littéraires » à destination des professeurs de Lettres et d’Arts plastiques et des professeurs documentalistes.

 

                   iii. Ressources pédagogiques

 

– Dossiers pédagogiques sur les expositions

Un dossier pédagogique à destination des enseignants, conçu par Franck Belpois, professeur relais, accompagne chaque exposition. Il permet de préparer la visite de URDLA avec des élèves et de la prolonger. >>> exposition en cours

– Fiches pédagogiques sur les techniques de l’estampe

– Une plaquette expliquant les techniques de l’estampe est également disponible à la vente à la librairie de URDLA ou par correspondance.

 

      b. publics individuels

 

                  b1. les visites

                      i. Commentaires

Une fois par mois, URDLA propose une visite accompagnée gratuite de l’exposition en cours.

Durée : 1 h. Entrée libre, réservation conseillée. Voir l’exposition en cours

 

                   ii. Visite complète

La visite complète permet de comprendre les techniques de l’estampe pratiquées à URDLA – taille d’épargne, taille-douce, lithographie et typographie – à partir d’exemples de matrices et d’œuvres éditées par URDLA. Diverses manipulations sont proposées. Elle se poursuit par la découverte des ateliers et par la visite de l’exposition en cours.

Durée : 1 h 30 – Tarifs : 5.- € / pers. Nombre de places limité, sur inscription.

 

                  b2. Bon à tirer : rencontres avec les artistes

 

À l’issue des résidences, URDLA propose de rencontrer les artistes pour une découverte en avant-première des œuvres éditées.

Durée : 1 h 30 – Entrée libre, réservation recommandée.

 

                  b3. stages et ateliers

 

                   i. ateliers pour adultes

URDLA propose des ateliers de gravure pour les adultes certains samedis après-midi : temps de pratique centrés sur une technique (gravure taille-douce, linogravure…)

Durée : 2 h 30 – Tarifs : 25.- € / pers. Nombre de places limité, sur inscription.

 

                 ii. stages artistiques

Des stages artistiques adultes sont programmés certains week-ends : sous la direction artistique d’un plasticien et avec l’accompagnement technique d’un imprimeur, à partir d’un thème associé à une technique (stage de gravure, taille d’épargne, taille-douce, eau-forte et stage lithographie).

Après un premier week-end de linogravure avec Rémy Jacquier en 2015, les thèmes au travail ont été :

  • La ville graphique, linogravure, avec Jérémy Liron
  • Trames, taille-douce (eau-forte et pointe sèche sur cuivre), avec Alex Chevalier
  • Reproductions, lithographie, avec Rainier Lericolais
  • Matière(s), taille-douce (eau-forte sur cuivre et pointe sèche sur rhénalon), avec Guillaume Perez

Durée : 2 jours, samedi et dimanche, 10h-18h.

Tarif : 150.- € / personne – matériel fourni (prévoir son déjeuner, repas pris en commun sur place).

Nombre de places limité – inscription impérative.

 

                  iii. ateliers créatifs pour les enfants et les jeunes

URDLA propose des ateliers créatifs pour les jeunes publics lors des vacances scolaires : visite de l’exposition en cours et pratique artistique autour de l’image imprimée (dessin, peinture, tampons, linogravure, pointe sèche, monotype…). Deux ateliers ont lieu en parallèle, pour les 5-7 ans et les 8-15 ans permettant aux familles d’inscrire plusieurs enfants. Les groupes sont limités afin de garantir la qualité de ce temps de transmission et d’accompagnement.

Durée : 2 heures. Tarif : 10.- € / enfant. Nombre de places limité : réservation indispensable.

 

       b4. événements

                  i. Journées européennes du patrimoine

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, URDLA ouvre exceptionnellement ses portes au public tout un week-end, samedi et dimanche après-midi : démonstrations par les imprimeurs, atelier d’impression de linogravures à partir de matrices réalisées par des artistes, visites commentées…

Samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019, de 14 h à 18 h. Entrée libre.

https://jep.grandlyon.com/

https://journeesdupatrimoine.culture.gouv.fr/

 

                   ii. Journées européennes des métiers d’art

À l’occasion des Journées européennes des métiers d’art, URDLA ouvre exceptionnellement ses portes au public tout un week-end, de 14 h à 18 h : démonstrations, ateliers, visites commentées…

Samedi 11 et dimanche 12 avril 2020, de 14 h à 18 h. Entrée libre.

 

                  iii. Nuit européenne des musées

En partenariat avec les Ministères de l’éducation nationale et de la jeunesse et de la culture, URDLA participe au projet La classe, l’œuvre et ouvre ses portes à ce titre lors de la Nuit européenne des musées. Pour sa première édition, URDLA a travaillé avec les élèves du Lycée Saint-Exupéry de Lyon qui sont devenus à cette occasion médiateurs des œuvres de Damien Deroubaix ; 100 personnes ont participé à La nuit des musées à URDLA.

Prochaine édition : samedi 16 mai 2020.

      c.groupes

 

URDLA accueille les groupes, sur rendez-vous, pour des visites ou des ateliers de pratique artistique (associations, amis des musées, EHPAD, hôpitaux de jours…). La chargée de médiation est à votre disposition pour élaborer un programme et le devis correspondant.

 

             c1. visites techniques et d’expositions

La visite complète permet de comprendre les techniques de l’estampe pratiquées à URDLA – taille d’épargne, taille-douce, lithographie et typographie – à partir d’exemples de matrices et d’œuvres éditées par URDLA. Diverses manipulations sont proposées. Elle se poursuit par la découverte des ateliers et par la visite de l’exposition en cours.

Durée : 1 h 30 – Tarifs : 130.- € jusqu’à 20 pers. / 180.- € jusqu’à 40 pers.

 

               c2. ateliers et stages

Linogravure, lithographie… URDLA vous propose une initiation active aux techniques de l’estampe et de co-construire des projets, associant un artiste.

Tarif : sur devis, en fonction du projet défini.

 

 

                    i. La formation professionnelle

 

URDLA est centre de formation et établit des programmes de stage gravure et stage lithographie à la carte pour les professionnels (artistes, enseignants en école d’art…) qui peuvent être pris en charge au titre du droit à la formation continue.

Renseignements : nous contacter.

 

                   ii. Team building

 

Toutes les possibilités de pratiques à URDLA et d’accompagnement artistique et technique peuvent faire l’objet d’un programme à la carte avec réception à destination des entreprises pour des temps de cohésion d’équipe, en partenariat avec ATOME.

 

  1. Les partenaires de la médiation à URDLA

 

 

La Région Auvergne-Rhône-Alpes (URDLA est partenaire du Pass Région)

La Ville de Villeurbanne

Le Ministère de la Culture – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse

URDLA est engagé avec le service civique

Le Rectorat de Lyon

La Délégation académique aux arts et à la culture de Lyon

La Métropole de Lyon

La Maison du livre, de l’image et du son de Villeurbanne (MLIS)

Le Rize, Villeurbanne

Le Musée des beaux-arts de Lyon

Les Subsistances

La Bibliothèque municipale de Lyon

ATOME

Pistyles

 

  1. Contact

 

Blandine Devers

assistante de direction-chargée de médiation

Franck Belpois, professeur relais

04 72 65 33 34 / administration@urdla.com

Retour vers le haut