Mon panier

Votre panier est vide

Connectez-vous

Créez un compte

Patrice Vermeille

1937, Nancy, France

C’est par l’entremise de José Pierre que Patrice Vermeille et Max Schoendorff se rencontrent lors du Salon de la jeune peinture au Grand Palais en 1986. L’année suivante, Vermeille entre au catalogue de l’URDLA, d’abord avec des lithographies, puis très vite un « Livre de peintres » dans lequel le poème de José Pierre, « Le poème mis à nu par son poète, même » s’imprime sur un long leporello au verso duquel les « calques » lithographiés de Patrice Vermeille jouent de superposition, disparition, réapparition.

Retour vers le haut