Mon panier

Votre panier est vide

Connectez-vous

Créez un compte

ça presse n° 67

Guillaume Perez

Valeur : 5.– €

Livraison offerte en France Livraison : Deux à trois semaines

cadre non fourni

Guillaume Perez

« […] Par ses gestes si ténus, que ce soit de l’ordre du recouvrement ou au contraire de la mise à nu, l’artiste appréhende la matière dans son entièreté. Il nous donne à voir. Il nous offre de La voir. Il la dévoile. Diplômé de l’École Supérieure d’Art de Grenoble et de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon, Guillaume Perez poursuit, outre son travail d’édition, son oeuvre autour du minimalisme et de l’abstraction. Les notions de présence et antériorité sont essentielles dans ses productions picturales où les matériaux qu’il récupère, ponce, lave ou peint prennent une place dominante et s’inscrivent dans un espace, l’in-situ revêtant un rôle crucial. Les jeux de volumes, géométries et le monochrome sont également au centre de sa démarche.

Son travail est exposé régulièrement, comme en 2016 à l’occasion de l’exposition Doppelgänger à l’URDLA aux côtés d’Alex Chevalier. En 2018, dans le cadre de Collection à l’étude de l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne, à l’INSA, Pavillon place le travail de l’artiste dans un espace en vis-à-vis d’une oeuvre photographique de Walker Evans, figure majeure de la photographie américaine du XXe siècle questionnant la notion de présence.

Lors de sa résidence de production à l’URDLA en 2016, il réalise quatre estampes en taille-douce, taille d’épargne et lithographie dont Surface (rose), une xylogravure monochrome sur le thème de l’aplat et du plan et l’investissement en surface d’un support à l’aide d’un matériau, qui est la matrice en bois. Rejouant ses habitudes plastiques, il choisit un planche de bois, son intervention se limite à une découpe d’un bord, puis la planche est encrée et passée sous presse sans autre intervention de l’artiste.

Retour vers le haut