Mon panier

Votre panier est vide

array(29) {
  ["lastname"]=>
  NULL
  ["firstname"]=>
  NULL
  ["email"]=>
  NULL
  ["last_passwd_gen"]=>
  NULL
  ["birthday"]=>
  NULL
  ["newsletter"]=>
  NULL
  ["newsletter_date_add"]=>
  NULL
  ["ip_registration_newsletter"]=>
  NULL
  ["optin"]=>
  NULL
  ["website"]=>
  NULL
  ["company"]=>
  NULL
  ["siret"]=>
  NULL
  ["ape"]=>
  NULL
  ["outstanding_allow_amount"]=>
  int(0)
  ["max_payment_days"]=>
  int(0)
  ["note"]=>
  NULL
  ["is_guest"]=>
  int(0)
  ["id_shop"]=>
  NULL
  ["id_shop_group"]=>
  NULL
  ["id_default_group"]=>
  int(1)
  ["date_add"]=>
  NULL
  ["date_upd"]=>
  NULL
  ["reset_password_token"]=>
  NULL
  ["reset_password_validity"]=>
  NULL
  ["id"]=>
  NULL
  ["is_logged"]=>
  bool(false)
  ["gender"]=>
  array(3) {
    ["type"]=>
    NULL
    ["name"]=>
    NULL
    ["id"]=>
    NULL
  }
  ["risk"]=>
  array(4) {
    ["name"]=>
    NULL
    ["color"]=>
    NULL
    ["percent"]=>
    NULL
    ["id"]=>
    NULL
  }
  ["addresses"]=>
  array(0) {
  }
}

Connectez-vous

Créez un compte

Avant Pendant Après

Muriel Olesen
ref. 0010
  • Technique : Typographie
  • Dimensions : 42 x 28 cm
  • Tirages : 30 exemplaires, numérotés et signés
  • Année : 2000
  • Documents : Facture et certificat d’authenticité

valeur : 500.– €

Expédition dans la semaine

cadre non fourni

Muriel Olesen

Après des études de graphisme, Muriel Olesen s’oriente vers le dessin, la peinture, la photographie et, à partir de la fin des années 70, vers des installations vidéo en collaboration avec Gérald Minkoff.

Son travail personnel est axé sur des jeux d’ombre et de lumière (Entre rêve et réveil, 1984 ; Intervalle lucide, 1987 ; Portraits de l’artiste en jongleur à midi, 1996), sur l’opposition jour/nuit (Le jour traverse la nuit, 1985), ou encore rêve et réveil. C’est dans ce cadre que s’inscrit son travail à l’URDLA en 1999. Elle y exploite sa collection de photos de lits défaits, photos qu’elle prend chaque matin lors des multiples voyages à travers le monde qu’elle effectue avec Gérald Minkoff, afin d’en tirer des montages sérigraphiques : Avant, pendant, après (les oreillers) et Sans titre (les lits).

Muriel Olesen. manifeste une prédilection pour les références aux stéréotypes féminins issus de la grande peinture occidentale qu’elle traite de manière frivole en les dessinant à l’aide de plumes de boa (Femmes légères et frémissantes, 1996, 2000).

Jocelyne Naef

Retour vers le haut