Stage pratique de lithographie – Rainier Lericolais

stage lithographie lyon

L’URDLA propose depuis 2015 des stages de lithographie pratiques à destination des publics individuels, qui se déroulent durant un week-end. Centrés autour de l’une des techniques traditionnelles de l’estampe, ils sont animés par un plasticien soutenu par un imprimeur. Après deux sessions dédiées à la linogravure, animées par Rémy Jacquier puis Jérémy Liron, c’est, pour la première fois, à la lithographie que nous vous proposons de vous essayer les 17 et 18 mars 2018 avec Rainier Lericolais.

La lithographie, du grec «lithos» (pierre) et «graphein» (écrire), a été mise au point à la fin du XVIIIe siècle par Aloys Senefelder en Allemagne. Il s’agit d’une technique d’impression à partir de pierres calcaires reposant sur le principe de répulsion du gras et de l’eau, qui n’implique aucun travail de gravure mais un temps de préparation chimique de la pierre après qu’elle ait été dessinée et avant impression.

Né en 1970 à Châteauroux, Rainier Lericolais vit et travaille à Paris. «Artiste et musicien, il a développé depuis le début des années 90 un travail de peinture, sculpture, dessin et photographie, traversé par une préoccupation constante envers l’empreinte, le transfert, la trace et le
fantomatique.
Ses deux pratiques (plastique et musicale), volontairement maintenues à bonne distance l’une de l’autre, se rejoignent dans la notion de mémoire enregistrée. Mais les méthodes diffèrent, s’agissant de ses peintures, sculptures ou dessins, l’artiste se laisse guider par des associations d’idées, une exploration des méthodes et des formes sans but prédéterminé, accordant une place déterminante à l’expérimentation et au ratage éventuel. Les moyens et outils mis en œuvre sont peu conventionnels et sont en adéquation avec la curiosité et l’aléatoire revendiqués.
Le goût de l’expérimentation et de la pratique d’un médium par altération ou par soustraction, comme s’il voulait en contourner les règles, n’a cessé d’animer sa pratique. (…)» (Christine Macel) À l’URDLA Rainier Lericolais a remis en jeu chacun des gestes et des modalités de sa pratique plastique au sein de l’image imprimée. Il a par exemple réinterprété les grattages de collage en lithographie. Il a aussi utilisé la technique de l’estampage à partir de divers disques. Manière de faire connaissance avec Rainier Lericolais que l’URDLA présentera à l’automne 2018.

20180317Rainier Lericolais
Retour vers le haut