Stage pratique de xylogravure

Animé par Michel Dauvergne
Stage pratique de xylogravure
Samedi 10 et dimanche 11 octobre 2020

 

URDLA propose régulièrement des stages de pratiques qui se déroulent pendant un week-end : centrés autour de l’une des techniques traditionnelles de l’estampe et animés par un plasticien soutenu par un imprimeur. Après la session dédiée à la pointe sèche animée par Rémi De Chiara en janvier 2020, c’est à la xylogravure, avec Michel Dauvergne, que nous vous proposons de vous essayer.

La xylogravure, gravure en relief sur bois, est la plus ancienne technique de l’estampe. Elle apparaît au XIIIe siècle en Europe mais elle est pratiquée dès le VIIIe siècle en Chine. Avec la linogravure, elle est une des deux techniques de taille d’épargne : en creusant, on épargne le dessin, le motif en relief qui recevra l’encre et sera imprimé. C’est la taille d’épargne la première qui a permis la reproduction et la diffusion d’images à grande échelle (religieuses, de propagande, cartes à jouer etc.). Dans une société où la majorité de la population était illettrée, la demande d’images était forte.

Michel Dauvergne multiplie dans sa prime jeunesse les emplois alimentaires notamment dans une usine Intercolor, dans une banque et dans des théâtres. À la suite d’un bref passage à l’école de Photographie de Genève en 1966, il intègre à l’âge de vingt-trois ans l’École des Beaux-Arts de Lyon et travaille en parallèle pour l’agence d’architecture intérieure A.I.A afin de payer ses études.
Au cours des années 1980, son travail de peinture est exposé à la Galerie Volée à une Muse, à Lyon, à la Maison de la Culture de Grenoble, à la Galerie de Jean-Jules Bertin, à Lyon également, ainsi qu’au Musée de Brou à Bourg-en-Bresse au sein de l’exposition Peinture refigurée. De 1983 à 2002, il enseigne à l’École d’Arts Appliqués de Lyon, à l’École d’Architecture et à l’INSA. Puis de 2002 à 2012, il coordonne la section « Design Produit » à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon.
Récemment, il a exposé à l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne, à URDLA ou encore au Musée des Beaux-arts de Lyon. Il se penche dorénavant sur « la relation que nous entretenons avec l’espace qui nous entoure, sur l’histoire présente, et sur la place de l’humain et de ses paradoxes ». (www.i-ac.eu/fr)

Michel Dauvergne invite les participants au stage à explorer les traductions graphiques d’un affect en utilisant la xylogravure. Composition, mise en page, sens de lecture, répartition du blanc et du noir, choix et mise en oeuvre des outils seront au service de l’intention initialement énoncée.

 

PRATIQUE

Samedi 10 et dimanche 11 octobre 2020 de 10 heures à 18 heures
(prévoir un tablier et son déjeuner, repas pris en commun sur place)
Tarifs : 150 euros / personne – matériel fourni
300 euros / personne en formation continue – matériel fourni
Attention nombre de places limité à 10 stagiaires
Inscriptions : urdla@urdla.com / règlement à l’inscription

Samedi 10 et dimanche 11 octobre 2020
de 10 heures à 18 heures

URDLA

animé par Michel Dauvergne

Prévoir un tablier et son déjeuner, repas pris en commun sur place.

Tarifs

150 euros / personne
300 euros / personne en formation continue

Attention nombre de places limité à 10 stagiaires

Communiqué de Presse Inscription Inscription formation continue
Retour vers le haut