Être Angle,
Odile Schoendorff

Soleil assis sur les fraisiers tout fleuris de voix
Vêpres blondes martiennes
Ainsi soit l’après-midi modestement cérémonieuse

Incertain froissement des volets herbivores que brûlent deux mains d’enfant séparées de tout corps

Cris comestibles, animaux, hérésie perlée dans le frais des buanderies
Baies toxiques incarnat
Lucioles que pourras

Qui a marché dans l’horloge ?

Viens plus tard sur le fil où s’accrochent les brouillons mal éteints de la rue des Petits Bonshommes
à l’heure où l’on pendra les traîtres
Sobrement

Viens en limbes de soie avec tes cernes
Avec tes armes mais sans bagages
Avec tes urnes funéraires et ton oreille de sibylle

Juste au moment d’ouvrir les cénotaphes du larynx
Prière d’insérer la caresse de la coriandre
La carcasse et le phénotype
Le rire de la térébenthine

ça te soulagera peut-être
Pour peu qu’on s’y couche habillé
Sous le nom d’Alexandre Borgia
Fauve et viride

31 mars 2020

La Courte Échelle
Bulletin URDLA par gros temps

Odile Schoendorff

La Courte Échelle
Bulletin URDLA par gros temps

Pendant la durée du confinement, 2020.

Une règle, empruntée à Barthes : « Le texte que vous écrivez doit me donner la preuve qu’il me désire. Cette preuve existe : c’est l’écriture. L’écriture est ceci : la science des jouissances du langage, son Kamasutra (de cette science, il n’y a qu’un traité : l’écriture-même). » Les plasticiens savent que leur pratique est aussi celle de l’écriture.

Ainsi se dessine la Société des gens URDLA.

Retour vers le haut