Mon panier

Votre panier est vide

Connectez-vous

Créez un compte

On ne se baigne jamais deux fois dans la même rivière

Michel Dauvergne
ref. 1442
  • Technique : Lithographie
  • Dimensions : 40 x 50 cm
  • Tirages : 20 exemplaires, numérotés et signés
  • Papier : vélin de Rives
  • Année : 2014
  • Documents : Facture et certificat d’authenticité

valeur : 300.– €

Expédition dans la semaine

cadre non fourni

Michel Dauvergne

L’édition de Michel Dauvergne naît d’une installation – une chaise longue surélevée, composée d’une voile, est installée dans un paysage vallonné – et d’une action – dessiner le motif sur le vif depuis son promontoire. L’artiste réalise à l’URDLA le report du temps qu’il a passé sur la chaise, la faisant tourner au gré du vent pour contempler les paysages et dessiner, les différentes vues et strates de l’environnement défilant, sur lesquelles une commande lui permet de s’arrêter. Ces dessins rendent compte de cette expérience méditative et surtout, selon ses propres mots, « permettent de comprendre un paysage en l’analysant ».

L’artiste a développé la possibilité de se fondre dans un environnement, d’échanger avec lui et de s’y déplacer. Il devient tour à tour sujet contemplant et acteur au sein de celui-ci, se trouvant finalement totalement intégré au paysage. Au-delà d’interrogations sur les formes du sujet et sur le regard porté au paysage et à la lumière, Michel Dauvergne opère un retour sur lui-même, ses émotions et ses affects, tout en déconstruisant la représentation classique du paysage en dessin.

Les traces de ce cheminement se traduisent sur de multiples supports : photographies, dessins et dessins numériques, vidéos, et dans les lithographies présentées dans le cadre d’extraction. Le recours au report du dessin sur la pierre, à l’aide d’un papier cristal, fut une étape nécessaire à la réalisation de ce travail intitulé On ne se baigne jamais deux fois dans la même rivière.

Retour vers le haut