Mon panier

Votre panier est vide

Connectez-vous

Créez un compte

1/ 2

Jacques Truphémus

1922, Grenoble, France

Il peint lyonnais comme on parle une langue maternelle, naturelle faudrait-il dire. Étale les nuances de la ville sur une toile à peine claire, tout juste obscure : une surface à la fois oublieuse et rêveuse. Aurait-il vu ces « invisibles horizons de lumière » qu’évoque Jean Reverzy dans Place des Angoisses (Bellecour, pour ne pas la nommer) ?

Retour vers le haut